Bienvenue sur Targate
Targate est un jeu php gratuit de stratégie, de gestion et de simulation dans l'espace. Vous devez diriger votre armée, tout en construisant un empire économique et technologique. Vous avez aussi à vos ordres un Commandeur qui évoluera en fonction de son niveau et des caractéristiques que vous lui aurez attribuées.




--
Jouez dès maintenant !

Inscrivez-vous et découvrez l'univers de Targate
INSCRIPTION RAPIDE
--


Histoire de Targate
Journal de Dame Mielikki
Lundi 2 Avril 2687 :
Les traîtres... Ils sont partout dorénavant...
Depuis l'ouverte de la porte par mon grand-père, la guerre n'a jamais cessée...
Les Tars d'abord... 1 an après la 1ère activation de la porte, ils sont arrivés, venus pour détruire, piller et saccager... de nombreuses nations ont capitulé et se sont mises à leur service, nous causant autant de dégâts que les Tars eux-mêmes... les traîtres... puissent-ils tous être maudits jusqu'à la 12ème génération...
La mystérieuse épidémie qui s'est abattue sur les Tars les a totalement décimé... mais les traîtres sont toujours là... reprenant le pouvoir de leurs 'dieux' disparus... relançant la guerre dans l'univers...

Aujourd'hui, je me meurs, de la main de ces traîtres... ils sont partout... méfies-toi mon fils... ils te viseront à ton tour... Reprends le flambeau, développe notre société, redécouvres ces secrets qui étaient nôtres, ces technologies que nous avons perdues, essaimes vers d'autres colonies, et débarrasses notre peuple des traîtres...

A toi, comme mon père, et comme son père avant lui, je lègue ce journal... pour que tu y puises force et réconfort en ces temps troublés, afin que de toutes ces épreuves tu triomphes... j'en suis sûre... tu deviendras le plus grand commandeur ayant jamais existé, ou notre nom tombera dans l'oubli et ne sera cité que pour montrer notre échec...

Et n'oublies pas... méfies-toi de tout le monde, car les traîtres et leurs espions sont partout...

Bonne Chance...









Partenaires
Targate v0.02 Copyright 2007 © Tous droits réservés.
Louis de broglie, ogame, ecole